LA POLLUTION ET LES RISQUES POUR LES ENFANTS

Les enfants, sujets à risques

Parce que la santé de nos enfants est importante, il faut la protéger.

Nous leur mettons des casques lorsqu’ils font du vélo, des genouillères lorsqu’ils font du roller ou encore des brassards lorsqu’ils vont à la piscine. Alors pourquoi face à leur surexposition à la pollution présente dans notre ville on ne mettrait pas de masque anti-pollution à nos enfants.

Pourquoi les enfants sont plus sensibles à la pollution ?

Pour commencer les enfants respirent à une fréquence plus élevée que les adultes, ils inhalent donc encore plus de polluants. Puis lors des promenades en poussette ou à pied les enfants sont au niveau des pots d’échappement enfin, leur appareil respiratoire est en plein développement et ils sont plus facilement sujets aux allergies.

Quels sont les risques ?

Nombreux sont les enfants atteints d’allergies, d’asthme ou encore d’infections chroniques de la sphère ORL, il a été démontré que les enfants exposés aux polluants automobile développaient plus facilement ce type de pathologie.

Dû au contact des particules fines, on va constater un mécanisme d’inflammation, les enfants vont se frotter les yeux, et gratter le nez, et ils vont tousser. A long terme cette accumulation d’inhalation, va poser problème car ces polluants sont très irritants, et peuvent causer des bronchites chroniques ou encore des troubles de la croissance du poumon.

Une enquête a été faite sur des enfants vivant en ville et d’autres vivant en bord de mer, tous paraissent en bonne santé mais ; 63% des enfants de la zone urbaine présentent une inflammation excessive des 2 poumons, et plus de la moitié montrent des quantité anormales de marques interstitielles, signes d’anomalies pulmonaires futures. (Source : 87e congrès annuel de la société de radiologie d’Amérique du Nord)

Comment les protéger ?

Ne laissez pas vos enfants jouer à proximité des axes routiers, dans la mesure du possible, emmenez-les plutôt dans les parcs ou les endroits éloignés de la circulation. Lors des pics de pollution, limitez les efforts physiques en plein air, limitez les sorties pendant les heures les plus chaudes de la journée et pendant les heures de grande affluence. Lors de vos sorties, afin de protéger vos enfants vous pouvez leur mettre un masque anti-pollution qui filtrera la majeur partie des particules fines de pollution, les matières organiques, les poussières, le pollen et les bactéries. Il faut aérer son habitation même en période de pic de pollution, de préférence aux heures de faible circulation.

« Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés », raconte La Fontaine dans sa fable Les Animaux malades de la peste