EVOLUTION DES MESURES DE PROTECTION EN FRANCE

EVOLUTION DE LA PROTECTION – LOIS et RÉGLEMENTS Protection en France

Cette évolution notable se traduit par l’apparition d’une multitude de nouvelles lois et règlements. Ils ont principalement pour objet de renforcer la sécurité des citoyens et de préserver leur santé.

Prenons l’exemple récent des publicités pour les cigarettes ou l’alcool que l’on retrouvaient partout. Désormais, depuis la loi Evin du 10 janvier 1991, relative à la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme, elles sont strictement encadrées. Le but étant de réduire les problèmes de santé engendrés par une consommation excessive de ces produits.

Nous pouvons également citer une mesure réglementaire qui a transformé notre quotidien: le port obligatoire de la ceinture de sécurité (hors agglomération), établit par un décret du 28 juin 1973. Il a permis de baisser le nombre des tués de 30% en 1 année. Tout comme le port du casque en deux roues motorisés ou plus récemment le port de casques pour les cyclistes de moins de 12 ans.

On note aussi l’expansion des mesures de protection dans nos lieux d’habitation, donc bien au-delà de la sphère publique, par l’installation dorénavant obligatoire de détecteurs de fumée dans nos logements. Il en va de même au niveau international, par exemple à Shangai, beaucoup de logements sont équipés d’une lumière rouge qui s’allume quand la qualité de l’air extérieur est médiocre, voir dangereuse

EVOLUTION DE LA PROTECTION : LA PRÉVENTION ET EDUCATION

L’évolution de notre protection n’est pas seulement dictée par de nouvelles règles de droit, mais elle est aussi le résultat d’une prise de conscience sociétale ou individuelle. Au quotidien nous réalisons un nombre important d’actes pour notre bien-être, pour nous protéger et sans que cela soit obligatoire. Cependant ces gestes restent déterminants pour limiter les risques, comme le port du casque au ski, les barrières de sécurité pour bébés ou encore la crème solaire. Ces habitudes sont désormais bien ancrées dans les mœurs, ce qui témoigne d’une réaction face à une meilleure compréhension de notre environnement et des dangers. La prise de conscience n’est pas toujours subordonnée à une loi !

Protection en France

Les mentalités évoluent en matière de sécurité et l’éducation est primordiale dans ce domaine. Elle permet de rendre les bons réflexes quasi automatiques. L’habitude d’effectuer le bon geste pour anticiper une situation de danger probable ne devient plus une contrainte, mais s’inscrit dans une routine.

De nos jours, des situations telles que, fumer à bord d’un avion, rouler sans casque, ou acquérir une voiture sans ceinture, seraient inimaginables, même si elles sont proscrites par ailleurs par le droit. Mais il en va de même pour des actions du quotidien comme de laisser des enfants exposés au soleil sans protection ou dans une piscine, sans flotteur et sans surveillance.

Notre société est donc en constante évolution sur ce qui nous parait ou pas, être un danger potentiel pour notre santé.

EVOLUTION DE LA PROTECTION – La Pollution de l’air

Il en va de même dans le domaine de la pollution atmosphérique et de la qualité de l’air en général. Alors qu’hier nous pensions que nos rejets étaient sans incidences sur notre air, force est de constater qu’aujourd’hui nous savons que nous sommes directement impactés. La pollution représente chaque année en France 5 fois plus de décès que les accidents de la route, soit 50 000 morts/an. Sont en cause notamment les particules fines (PM) qui pénètrent selon leur taille la totalité de notre organisme.

Pour endiguer ce fléau, plusieurs mesures ont été prises. S’agissant d’une bataille mondiale ou les frontières restent une « barrière papier », l’échelon international est indispensable. L’OMS en 1987 à initier les choses. En Europe, la Directive 2008/50/CE, dite directive pour la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe, est celle qui régit les émissions des polluants dont les particules fines. Au niveau national, on retrouve plusieurs mesures, comme une loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie en 1996 ou encore l’article L221 du code de l’environnement. Toutes ces mesures n’ont qu’un seul but, répondre à une inquiétude grandissante face à la dégradation inquiétante de la qualité de notre air.

La prise de conscience est claire, pourtant face à un manque flagrant de solution, les moyens adaptés et efficaces pour préserver notre santé restent très faibles. On assiste à la mise en place de mesures qui ont un impact dérisoire telles que la limitation de la vitesse, la circulation alternée ou la vignette anti-pollution. Cela traduit notre impuissance face à ce fléau nouveau.

La prochaine étape passera donc par une évolution des mentalités en particulier chez les occidentaux. En Asie du Sud-Est le port de masques antipollution et les dispositifs d’assainissement de l’air intérieur deviennent la norme.

Il nous appartient aussi de prendre en main notre protection et de préserver nos proches et nos enfants efficacement. Et la seule solution efficace à court terme reste encore aujourd’hui le masque doté d’une certification CE comme la gamme de masques urbains bientôt proposés par Mask Generation France.